Mar 14

Un texte sur la modestie

Dans sa Catéchèse catholique du mariage [1], le père Barbara reproduisait des « règles édictées par la Congrégation des religieux dans sa lettre du 23 août 1928 ».

Dans un texte publié sur Internet, Alfred Denoyelle, qui se décrit lui-même comme « Docteur en Histoire avec distinction après des études gréco-latines complètes et la maîtrise obtenue avec grande distinction à la Faculté de Philosophie et Lettres de la “Katholieke Universiteit Leuven” », accuse le père Barbara de s’être « adonné à une odieuse entreprise de faussaire en histoire ». Il accumule les jugements peu flatteurs sur ce religieux, par exemple : « La licence des mœurs de notre temps ne justifie pas des pratiques de faussaire, car on ne peut jamais faire le mal pour qu’il en résulte censément le bien. » Le mot « faussaire » est employé pas moins de 7 fois dans cette page.

Mais cette « falsification » est inutile, ajoute notre Docteur en Histoire, car « il se trouvera de toute façon toujours des gens assez intelligents pour s’apercevoir de la supercherie : il suffit d’aller vérifier le contenu exact des sources alléguées ».

Nous ne doutons pas de l’intelligence de M. Denoyelle, mais nous doutons de ses capacités à rechercher les documents. Le document existe, il a été publié dans la Documentation Catholique de 1929 (nº 491), col. 655-656.

Nous le reproduisons ci-dessous.

Si quelqu’un connaît M. Denoyelle, peut-il avoir la charité de lui communiquer ce document ?

[1]  — Tours, Éditions Forts dans la foi, 1963, IIème partie, n°842-III, p. 642.