1 mars

Les preuves de l’imposture laïque

I. – Le mensonge de la « neutralité »

Neutre, l’école laïque ? Non, mais anti-catholique. Ses fondateurs l’ont dit eux-mêmes, et les textes abondent.

Ferdinand Buisson :

« Par destination, par fonction, l’instituteur laïque, qu’il le veuille ou non, est placé en bataille, non contre le curé, mais, ce qui est tout autre chose, contre l’Église»

Le même Ferdinand Buisson au congrès de la Ligue de l’Enseignement à Bordeaux en 1911 :

« Il faut que l’École soit un instrument de combat contre les dogmes»

Albert Bayet dans la Raison du 21 février 1904 :

« Nous poursuivons la campagne d’émancipation laïque au cri de : A bas la neutralité. »

René Viviani dans l’Humanité du 4 octobre 1904:

« La neutralité est et fut toujours un mensonge» qui fut « peut-être un mensonge nécessair».

6 février

Le Sel de la terre n°107

ÉDITORIAL
Le combat doctrinal

ÉTUDES
★ Liberté religieuse : La réponse de la Rome conciliaire aux dubia de Mgr Lefebvre
★ Frère LOUIS-MARIE O.P : On nous ressort Sébastien Faure !

TROIS SIÈCLES DE SUBVERSION MAÇONNIQUE
★ Père Jean-Baptiste LEMIUS O.M.I. : Catéchisme sur la franc-maçonnerie d’après l’encyclique Humanum genus de Léon XIII
★ Daniel JACOB : Le complot maçonnique

VIE SPIRITUELLE
★ Cardinal MERRY DEL VAL : Notes de direction

CIVILISATION CHRÉTIENNE
Louis MEDLER : Élie-Catherine Fréron (1718-1776)

LECTURES
★ DOCUMENTS :
– Les rapports avec Rome (MAUBERT)
Les vertus nécessaires à la jeunesse actuelle (abbé V.-A. BERTO)
– La preuve par Israël (Mgr FREPPEL)

★ RECENSIONS :
Salazar
Beccaria, Voltaire et Napoléon
L’enquête Jésus

★ PARMI LES LIVRES REÇUS

★ « Message aux « gilets jaunes »

 

12 janvier

Quatre démonstrations de la vraie Église du Christ

Voici quatre démonstrations capables de faire impression si l’on sait bien les manier. La première est prise de l’Église primitive ; la seconde, de l’Écriture ; la troisième, de la raison ; et la quatrième, des promesses et conseils de Jésus-Christ.

Première démonstration : par l’Église primitive

On peut la résumer de cette manière : la religion qui est la plus conforme à la religion des quatre premiers siècles, reconnue pour véritable par tous les chrétiens, doit être regardée à présent comme la véritable religion : or la religion que professe l’Église romaine a l’avantage de cette conformité, à l’exclusion de toutes les autres : donc elle est véritable Religion, et la seule véritable.

La première proposition qu’on appelle majeure, ne souffre aucun doute. Voici comment comme on peut prouver la seconde qui est la mineure.

8 décembre

Le Sel de la terre n°106

ÉDITORIAL
Trois siècles de subversion maçonnique

ÉTUDES
★ Frère PIERRE-MARIE O.P. : Le sort des enfants morts sans baptême
★ Émile KELLER : A qui profite le libre échange

TROIS SIÈCLES DE SUBVERSION MAÇONNIQUE
★ Frère EMMANUEL-MARIE O.P. : Le mystère d’iniquité dans saint Paul
★ Christian LAGRAVE : La franc-maçonnerie et Satan
★ Alexandre-Olivier MUSEY : La pénétration des principes maçonniques dans l’Église
★ Pierre HILLARD : Aux sources de la franc-maçonnerie, la synagogue

VIE SPIRITUELLE
★ DOMINICUS :
– « Veritas » : sermon pour la fête de saint Dominique
– L’assomption (Les mystères du Rosaire – suite)

LECTURES
★ DOCUMENTS :
– Les rapports avec Rome (MAUBERT)
– La vertu du signe de la croix et la franc-maçonnerie
– L’aveuglement maçonnique
– Le mécanisme de la suzeraineté occulte
– Le mythe laïc de l’État « neutre » : l’aveu d’un haut initié

★ RECENSIONS :
L’Amitié de Jésus-Christ
– Controverse Gouguenheim : le bilan
La France divisée contre elle-même
Comment notre monde a cessé d’être chrétien
Le Gaullisme, maladie sénile de la droite

★ PARMI LES LIVRES REÇUS

7 décembre

Message aux gilets jaunes

VOUS AIMEZ LA FRANCE et vous voulez la sauver :
Il vous faut savoir QUI LA TUE et QUI PEUT LA SAUVER.

Qui tue la France ?

Il porte un nom, il s’appelle MAMMON, le démon de l’Argent.
Ce dieu ogre se sert des bangsters, de la Haute finance, de la franc-maçonnerie, de l’Union européenne, de la BCE, des instances mondialistes…
Le président MACRON en est le fidèle serviteur.

Qui peut sauver la France ?

Ce Sauveur a un nom que tout le monde connaît, même si les serviteurs de Mammon font tout leur possible depuis plus de deux siècles pour que les petits Français l’ignorent.
Il va venir dans quelques semaines le jour de Noël.