27 juillet

Le Sel de la terre n°116

ÉDITORIAL
Commune, copinage et Syllabus

ÉTUDES
★ Frère PIERRE-MARIE O.P. : La Doctrine sacrée

LES MARTYRS DE 1871
Soixante-douze jours de persécution
– Repères chronologiques sur la Commune
– Les trente-et-un martyrs de 1871
★ Yves GÉRARDIN : Deux montages antichrétiens sous la Commune
★ Martyrs du 24 mai (prison de la Grande Roquette)
– L’abbé Gaspard Deguerry, curé
– L’abbé Jean-Michel Allard, missionnaire et ambulancier
– Léon Ducoudray, jésuite, recteur de l’école Sainte-Geneviève
– Alexis Clerc, jésuite et professeur de mathématiques
★ Joanni D’ARSAC : Une perquisition chez les augustines
★ Martyrs du 25 mai (rue d’Italie)
– Louis-Raphaël Captier, dominicain enseignant
– Le père Thomas Bourard, prêcheur
★ Frère AYMON-MARIE O.P. : Lettre ouverte à Historia
★ Maxime DU CAMP : La passion des martyrs d’Arcueil
★ Joanni D’ARSAC : La reconnaissance des corps
★ P. Adolphe PERRAUD : Oraison funèbre des martyrs d’Arcueil
★ Martyrs du 26 mai (rue Haxo)
– Pierre Olivaint, jésuite persécuté par Thiers
– Anatole de Bengy, jésuite et ambulancier
– P. Ladislas Radigue, prieur local des religieux de Picpus
– P. Henri Planchat, directeur du patronage de Charonne
– Abbé Paul Seigneret, séminariste à Saint-Sulpice
★ ROSARIUS : Les manifestations du Ciel

LECTURES
★ DOCUMENTS :
La conversion de Louise Gimet (1835-1893)
– L’enfant de l’insurgé (Julie LAVERGNE)
– Le manifeste Aux communeux (1874)
★ RECENSIONS : Encore quatre livres sur la Commune – N.D. de Pontmain
★ PARMI LES LIVRES REÇUS
★ INFORMATIONS ET COMMENTAIRES

20 juillet

« Prenez garde aux litanies des Frères Prêcheurs ! »

Télécharger : Litanies de l’Ordre des Frères Prêcheurs
[Extrait de l’Histoire des Maître généraux de l’Ordre des Prêcheurs, du père Mortier, t. 1, p. 465.

Voyant la crise s’accentuer et passer à l’état le plus aigu, maître Humbert, inquiet, à juste titre, pour l’avenir de l’Ordre, recourut à la prière. Il fut ordonné, au Chapitre général tenu à Paris, en 1256, que dans tous les couvents, chaque semaine, on réciterait les sept psaumes de la pénitence, les litanies des saints, avec les oraisons de la bienheureuse Vierge Marie, de saint Dominique, et l’oraison Ineffabilem.

Ces litanies sont restées célèbres.

17 juin

Stat Veritas

Le Great Reset : Le dernier grand mensonge

Lazare, veni foras !
Jn 11, 43

Ce premier Festival de Philosophie [1] est dédié à Mgr Antonio Livi, dont nous gardons tous un souvenir ému et reconnaissant, tant pour son témoignage de foi que pour sa rare érudition dans les disciplines théologiques. Le savant prélat romain m’est uni de manière particulière par son chemin de « conversion » à la Tradition, qui l’a conduit, quelques années avant moi, à la célébration assidue de la vénérable Liturgie apostolique, en parfaite cohérence avec la doctrine qu’il connaissait parfaitement. Tous deux, nous nous sommes retrouvés à redécouvrir les trésors de la Messe de notre Ordination, avec la consolation de redécouvrir aussi notre Sacerdoce dans sa plénitude. Si en ce jour nous voulons nous souvenir dignement de Monseigneur Livi aujourd’hui, je pense que nous ne pouvons pas passer sous silence l’École du « Senso Comune » dont il a été l’initiateur et qui, en ce moment, représente une occasion d’approfondir notre compréhension de la réalité actuelle : les grands bouleversements de cette dernière année, la soi-disant pandémie et, plus généralement, la crise dans laquelle se trouvent le monde et l’Église.

3 mai

Jésus, les historiens et les mythistes

Texte paru sur MPI.

  • Il s’appelle Éric Leser. Il se dit journaliste et il essaie de montrer, sur le très conformiste site Slate, que Jésus-Christ n’a jamais existé. La preuve ? « Aussi étonnant que cela puisse paraître », on n’a jamais pu retrouver « son certificat de décès » (sic, 12 juillet 2015).
  • Il s’appelle Christian Eyschen. Il est porte-parole de l’AILP (Association Internationale de la Libre Pensée). Il dénonce, lors d’un congrès de cette organisation, « la pseudo-existence de l’escroc nommé Jésus-Christ, qui n’a jamais existé » (sic, 27 août 2019).
  • Il s’appelle Michel Onfray. Il soutient en 2005, dans son Traité d’athéologie, que Jésus ne peut être un vrai homme car, dans l’évangile, « il n’a pas faim, ni soif, il ne dort jamais » (sic, p. 157) [1].

22 avril

Déclaration de Mgr Carlo Maria Viganò

À propos de la « cinquième conférence internationale du Vatican »

traduction relue et corrigée par Mgr Vigano

Du 6 au 8 mai 2021, se tiendra la cinquième Conférence internationale du Vatican, intitulée :« Explorer l’esprit, le corps et l’âme. S’unir pour prévenir et s’unir pour guérir. Une initiative mondiale de soins de santé : comment l’innovation et les nouveaux systèmes de prestation améliorent la santé humaine. » L’événement est organisé par le Conseil pontifical de la Culture, la fondation Cura, la fondation vaticane Science et Foi [STOQ], et la fondation Stem for Life [SFLF].

17 avril

Passio Ecclesiæ

Méditation sur la passion et la mort du Christ

C’est votre heure, l’empire des ténèbres.
Lc 22, 53

Les textes de la liturgie du Triduum sacré nous frappent, comme un coup de fouet, par la brutalité crue des supplices auxquels le Sauveur a été soumis par la volonté du Sanhédrin, sur ordre du Procureur romain. La foule, à l’initiative des grands prêtres, appelle le sang innocent du Fils de Dieu sur eux-mêmes et sur leurs propres enfants, niant en quelques jours le triomphe que lui a conféré son entrée à Jérusalem. Les acclamations et les hosannas se transforment en « crucifiez-le », et les branches de palmiers en fouets et en bâtons. Comme elles peuvent décevoir, les foules : capables de rendre les honneurs avec la même conviction avec laquelle elles décrètent peu après la sentence de mort.